• Amère déception

    Aujourd'hui, lundi 16 septembre, je me suis levée toute excitée et heureuse. J’ai rendez-vous avec le chirurgien pour la lipectomie abdominale. J’ai hâte d’entendre ce qu’il va me dire pour l’opération. J’imagine qu’il va me faire passer les tests préopératoires et que dans quelques mois, je me ferais opérer. J’arrive comme prévu à mon rendez-vous à 9 heures pile. J’ai trouvé rapidement un terrain de stationnement. Je monte les escaliers du c entre hospitalier pour me rendre à la salle d’attente du centre chirurgical. Elle est bondée de monde.  Une dame se plaint à qui veut l’entendre qu’elle attend depuis une heure.  Elle parle fort. Elle devient très désagréable.  Lorsqu’on l’appelle enfin, les gens applaudissent… Je passe le temps en faisant des mots cachés. Seule activité que je parviens à faire dans une salle d’attente.  Le temps passe. Il est 10h30. La dame près de moi attend elle aussi depuis 9h00. Elle est appelée à 11h40. Je me dis que ce sera bientôt mon tour. J’en profite pour manger une barre tard car je commence à avoir faim. Et pour aller aux toilettes en espérant qu’on ne me nomme pas pendant mon absence. Certaines personnes dans la salle d’attente qui avaient rendez-vous à 10h30 commencent à se plaindre du temps d’attente qui est très long.

    A 13h30, c’est enfin mon tour. On applaudit. Mais je ne crois pas que ce soit pour les mêmes raisons que la dame du matin… j’espère.

    Je me dis que le médecin doit se sentir dépassé par tout ce retard. Alors je rentre souriante dans son bureau.  Il rentre, accompagné d’une jeune dame. J’imagine que c’est une stagiaire mais il ne l’a présente pas.

    Il regarde mon dossier et voit que c’est pour une lipectomie. Il me demande de lui montrer mon ventre, J’enlève ma jupe. Il dit que mon ventre est vraiment trop gros. Que ce sera une très grosse opération. Elle prendra beaucoup de temps. Il dit qu’il se demande si l’acceptation du gouvernement inclut toute la durée de l’opération. Il lit à deux reprises la lettre. Il n’y a pas de précisions. Il me dit qu’il ne pourra pas me refaire le nombril. Il me regarde comme s’il espérait que je dise que je ne veux plus de l’opération. Je ne comprends pas son non-verbal. Je sens juste qu’il attend une réponse de moi. Je lui dis que c'est bien. Comme ça, ce sera moins long pour lui.  Je lui dis que sur Internet, pourtant, on voit qu’ils refont le nombril. Il me dit que le mien est trop étiré et n’est plus à sa place. Ils le refont sur les petits ventres.  Je lui réponds que je me ferais faire un tatou alors.

    Il me dit qu’il ne peut pas m’opérer maintenant, il faudra attendre que je maigrisse. Pourtant, au rendez-vous précédent, lorsque je lui ai demandé si on pouvait m’opérer maintenant, il m’avait répondu que cela dépendait de la réponse de la régie de la santé. Il m’a dit qu’il allait en parler le lendemain avec la chirurgienne pour la sleeve et ensemble, ils verront ce qui convient le mieux pour moi.  De toute façon, il a une liste d’attente de 2 ans pour l’opération… Toute cette discussion pour rien car il est certain que je vais me faire opérer pour la sleeve le plus rapidement possible. Je lui ai dit que j’avais cependant peur de ne pas avoir de suffisamment de nutriments (je ne me rappelle plus du terme exact) dans mon corps après la sleeve pour pouvoir subir l’opération. Je sais que si on a moins de 30% de nutriments on ne peut subir d’opération et j’en ai présentement 36%. Ce qui est assez pas…  Pourtant, j’ai une bonne alimentation, très complète.  Ce manque de nutriment est peut-être en lien avec les protéines dans mes urines. Au lieu que ce soit mon corps qui les absorbe, elles fuient dans mes urines, (C’est mon interprétation personnelle, il n’y a rien de scientifique dans cela. Je devrais vérifier auprès du médecin. Je trouve dommage que mon neurologue ne m’a demandé de repasser des tests qu’en décembre prochain seulement. Cela ne semblait pas l’inquiéter…) J’ai quitté le chirurgien en vérifiant si c’est bien lui qui allait m’appeler lorsque viendra le temps de me faire opérer et il a acquiescé.  J’ai quitté son bureau en étant très déçue…

     

    Jeudi soir, en rentrant chez moi j’avais un message sur mon répondeur disant que j’avais un rendez-vous jeudi prochain, 26 septembre à 10h00 avec la chirurgienne pour la sleeve.  J’essaie de ne pas me créer trop d’attentes mais j’espère que je subirai bientôt l’opération…  

    « Vie maritalePetite déception »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 26 Septembre 2013 à 20:33

    Je te souhaite de tout coeur que la situation évolue comme tu le souhaites et rapidement maintenant...

    Mais, rassure-moi, tu es accueillie avec le sourire tout de même par les secrétaires à défaut des médecins?? J'ai l'impression que c'est assez froid non?

    Bises

    Catiminy

    2
    Samedi 28 Septembre 2013 à 21:13

    @Catimini

    Merci.  Pour répondre <a ta question, c'est plutôt un endroit froid car c'est une granda salle d'attente dans un hôpital. Ce n'est pas dans un cabinet privé. Mais la personne qui l'accompagnait était souriante. De plus, vu que c'est un médecin d'une origine inconnue...  lol    je crois qu'il ne maîtrise pas bien le français et c'est peut-être cette difficulté à s'exprimer en français...  qui l'a rendu malhabile.  Peut-être???

    Bises

    Doucejas

     

    3
    Lundi 30 Septembre 2013 à 19:02

    bon courage pour la suite, c'est vrai que c'est hallucinant toute cette attente !

    4
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 08:31

    Ouhlalalaaaa.... beaucoup de lecture en retard ...

    J'arrive !

    5
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 11:59

    Et alors ? ... comment s'est passé le dernier rendez-vous ?

    6
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 15:09

    @bicar

    La suite est sur l,autre page. Je ne l'avais pas mis dans la bonne rubrique, c'est pour cela qu'on ne pouvait la lir

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :